Nos ancêtres

L'ancêtre commun le plus ancien que nous avons pu identifier grâce à de nombreuses recherches dans les registres des Oeuvres de loi de la Mairie d'Orgeo, dont faisait partie Rossart, est Joan de MERNIER. Son nom apparaît le 28/12/1633 dans deux actes d'achat de terres au profit de trois de ses enfants (on peut donc estimé qu'il est né aux alentours de l'année 1570):

Les trois enfants de Joan de MERNIER cités dans cet acte sont Tristan de MERNIER et Isnellie (?) sa femme, Nicolas PLAINCHAMPS (?) de Menugoutte et Catherine sa femme, et Marguerite.

 

 

Tristan de MERGNIER (+08/04/1697), père de Jean de MERGNIER (+05/08/1712) et grand-père d'Alexandre MERNIER (30/09/1678 - 12/05/1760). Son épouse se prénommait Marguerite (le nom de famille de celle-ci n'est mentionné dans aucun acte); ce prénom diffère de celui repris dans l'acte précité, Tristan s'étant probablement remarié dans l'intervalle; ce qui n'a cependant rien d'étonnant vu la mortalité extrêmement importante à cette époque (notamment épidémie de peste de 1636).

Tristan est cité dans de nombreux actes d'achat ou de vente de terrains, par exemple:

- 17/09/1652:

- 17/09/1653:

- 30/09/1670:

- 12/06/1690:

- 20/10/1690:

 

Les registres paroisiaux d'Orgeo n'étant disponibles qu'à partir de 1660, nous n'avons pu retrouver les dates de naissance de Tristan et de Jean; elle peuvent vraisemblablement être situées aux environs de l'année 1610 pour Tristan (puisqu'il apparaît dans un acte d'achat de terrain en 1633) et de 1640 pour Jean. 

Nous trouvons la première mention de Jean de MERGNIER (Joannes de MERNY) dans les registres paroissiaux d'Orgeo le 6 février 1675 en qualité de parrain de Jean WAUTIER, fils d'Alexandre WAUTIER (Alexandri Wathy):

Alexandre WAUTIER et Jean de MERGNIER étaient doublement beaux-frères:  Alexandre WAUTIER avait épousé Jeanne de MERGNIER tandis que Jean avait épousé Anna WAUTIER. Alexandre WAUTIER et Jeanne MERNIER apparaîssent à leur tour comme parrain et marraine d'Alexandre MERNIER le 30/09/1678:

Alexandre MERNIER a épousé Anne de RUETTE. Leur mariage ne figure pas dans les registres paroissiaux d'Orgeo, mais l'acte de donation que lui fait son père le 27/04/1712 nous apprend qu'un contrat de mariage les concernant a été passé le 14/03/1701:

Alexandre est décédé le 12/05/1760 à l'âge de 82 ans:

Remarques 

  1. Dans l'acte de décès du 8 avril 1697, le prénom semble être Aristan:

    Ce prénom étant celui repris dans les Tables établies au 19ème siècle par l'administration communale d'Orgeo, c'est celui que nous avions d'abord retenu dans l'arbre généalogique. Toutefois, suite à l'avis d'autres généalogistes, et en comparant l'écriture dans d'autres documents, nous pensons qu'il s'agit plutôt de Tristan.

  2. Le nom du mari de Catherine repris dans l'acte du 28/02/1833 est pratiquement illisible. Toutefois en février 1686, Jean PLAINCHAMPS représente sa mère Catherine MERGNIER dans un acte avec Jean de MERGNIER (l'acte précise que Catherine est la tante de Jean, donc la soeur de Tristan). Catherine est décédée le 14/04/1692.

  3. Des incertitudes subsistent quant à la filiation de Gertrude décédée le 21/03/1693 et de Martine décédée le 23/12/1699.

  4. A la même époque (16ème et 17ème siècles), on retrouve également des MERNIER dans des villages proches de Rossart, notamment à Grandvoir, Grapfontaine, Neufchâteau et Tournay. Y aurait- il des liens de parenté?
    Dans la "Biographie Luxembourgeoise - Histoire des hommes distingués originaires de ce pays" publiée en 1861, est mentionné Gilles MERNIER, originaire de Grapfontaine, qui fût chanoine de Neusz et curé du Mont-Ste-Walburge (près de Cologne) et qui établit en 1634 une bourse d'études au profit d'étudiants originaires de Grapfontaine, de Longlier ou de Neufchâteau.   
    Même question à propos de Jean-Baptiste MERNIER, prêtre et chapelain, décédé à Neufchâteau le 5 décembre 1733?